Le triomphe est total. Après avoir croqué l’ogre espagnol en demi-finales (92-72), la sélection slovène – qui s’était aussi occupée de la France au premier tour – a paraphé un Euro parfait (aucune défaite) en battant la grande Serbie dimanche en finale à Istanbul (93-85). Un couronnement amplement mérité pour une équipe qui a joué le jeu en alignant ses meilleurs joueurs pendant que la plupart des grandes nations ont galvaudé l’événement en se privant de plusieurs pièces-maîtresses.

Après avoir fait irruption dans le Top 10 européen en 2003 (10e) avant de confirmer lors des éditions suivantes en affichant une belle régularité (6e, 7e, 4e, 7e, 5e, 9e), ce petit pays d’Europe centrale de 2 millions d’habitants, indépendant depuis 1992 suite à la dissolution de l’ex-Yougoslavie – a réussi l’exploit de battre en finale le grand frère serbe, de retour à ce niveau huit ans après une défaite lors de l’ultime duel en 2009 face à l’Espagne.

Doncic et Dragic blessés !

Rien ne semblait pouvoir arrêter le collectif slovène. Dominés dans le premier quart-temps (20-22), les hommes du coach serbe Igor Kokoskov (assistant au Utah Jazz) ont d’abord pu compter sur leur maître à jouer Goran Dragic. Tout simplement énorme, le meneur de Miami a rapidement mis la main sur le match (56-47 à la mi-temps, 26pts pour Dragic) pour prendre le score tout en soignant sa feuille de stats (35 points, 7 rebonds et 3 passes décisives au final).

Malgré un beau retour des Serbes de Bogdanovic (22pts) dans les troisième et quatrième quarts (les protégés de Djordjevic sont même passés devant à 3’22 » de la fin, 81-82), les Slovènes ont réussi à rester solides pour repartir de plus belle dans le money-time. Le tout avec un bon (futur Levalloisien) Klemen Prepelic (21pts) et sans leurs deux pépites, blessées en fin de match : le jeune ailier Luka Doncic (8pts, 7rbds), sorti dans le troisième quart, quelques minutes avant Dragic, « out » dans la dernière période. Des péripéties insuffisantes pour priver les Slovènes du plus grand exploit sportif de l’histoire de leur pays.

A signaler, dans la petite finale pour la médaille de bronze, la victoire des tenants du titres espagnols face à la Russie (93-85). Du côté des récompenses individuelles, Goran Dragic a été élu meilleur joueur de cet EuroBasket. Dans le cinq-type de la compétition, le meneur du Heat est accompagné par son compatriote Luka Doncic, le Russe Alexey Shved, l’Espagnol Pau Gasol et le Serbe Bogdan Bogdanovic.

http://rmcsport.bfmtv.com/basket/eurobasket-2017-avec-un-enorme-dragic-la-slovenie-va-au-bout-de-son-reve-1258431.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password