Il a fallu attendre trois saisons et treize matches disputés en Challenge européen pour voir la Section paloise décrocher sa première victoire dans cette compétition (27-21). Un succès acquis face à Gloucester, finaliste de la précédente édition. Une référence en la matière, puisque les Anglais affichent des statistiques à faire pâlir leurs adversaires : 25 victoires sur 26 matches de poules en coupe d’Europe, dont 11 victoires sur 13 rencontres jouées dans l’Hexagone.

Même si les Palois ont concédé en toute fin de match le bonus défensif, ce succès pourrait leur donner des envies de qualification dans une compétition qui, jusqu’à présent, ne constituait pas une priorité. « On a mis du temps à trouver nos repères dans ce Challenge, reconnaît le capitaine Thibault Daubagna. On tombait contre des équipes plus expérimentées que nous et le fait de perdre nos premiers matches à la maison nous mettait quasiment hors jeu. Cette année plusieurs choses ont changé notamment au niveau de l’effectif. »

Premier test à l’extérieur

Avec un effectif plus étoffé, tant qualitativement que quantitativement, les Palois peuvent effectivement jouer sur les deux tableaux, tout en profitant de cette compétition européenne pour insuffler une bonne dynamique. « L’objectif est effectivement d’engranger de la confiance, poursuit le numéro 9. L’effectif renforcé nous permet désormais de viser plus haut. Des garçons comme Stanley, Slade, Mowen ont apporté leur expérience au groupe. Cette expérience nous faisait défaut précédemment. »

Thibault Daubagna (Pau) échappe à la défense castraise - Top 14 (16 septembre 2017)

Thibault Daubagna (Pau) échappe à la défense castraise – Top 14 (16 septembre 2017)Getty Images

Qu’en sera-t-il maintenant des intentions paloises dans cette compétition ? À ce titre, le déplacement en Italie face aux Zebre (Parme), samedi 21 octobre à 15h, va nous livrer quelques éléments de réponses. « Si nous voulons nous qualifier, nous savons pertinemment que cela passe par des succès à l’extérieur, précise Thibault Daubagna. Ce match en Italie sera un bon test à l’extérieur. Faisons le nécessaire pour nous imposer, ensuite nous ferons les comptes à la fin. » Les joueurs de Zebre, qui ont perdu leur confrontation d’ouverture contre Agen à Armandie la semaine dernière, représentent, a priori, un adversaire à la portée de la Section. La prudence sera cependant de mise car les Italiens à domicile ne se présenteront pas en victimes expiatoires.

Jeune capitaine de 23 ans

« Ils ont certes perdu à Agen, mais leur équipe était considérablement remaniée lors de ce déplacement, complète le n°9. Ce sont des adversaires à prendre au sérieux car chez eux, ils vont faire le maximum pour s’imposer. » Promu capitaine la semaine dernière à l’occasion de la venue de Gloucester, du haut de ses 23 ans, Thibault Daubagna, natif de Jurançon et pur produit de la Section, a perçu cette responsabilité comme une marque de confiance. Pas impressionné par les joueurs expérimentés à ses côtés, il a su motiver ses troupes dans ce match débridé.

« Devant cette marque de confiance du coach, j’ai tenu à montrer l’exemple, reconnaît-il. J’ai parlé avant et durant le match pour encourager mes avants. Comme j’avais des joueurs d’expérience à mes côtés tout a été plus facile ! » Côté jeu, la Section a affiché de nets progrès en touche notamment. En revanche, elle manque encore de régularité et peine à réaliser un match plein. Des trous d’air auxquels il va falloir trouver rapidement la parade, afin d’ôter tout espoir à l’adversaire.

http://www.rugbyrama.fr/rugby/challenge-cup/2017-2018/rugby-challence-cup-et-si-la-section-paloise-prenait-gout-au-challenge-europeen_sto6370341/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password