L’équipe de France aura-t-elle bientôt deux pivots dominants en NBA dans sa raquette? Rudy Gobert, actuellement sur le flanc, pourrait voir arriver du renfort dans la raquette en vue de la Coupe du monde 2019 et des JO 2020 à Tokyo. Au terme du match NBA délocalisé ce jeudi à Londres entre les Celtics et les Sixers (114-103), Joël Embiid (15 pts, 10 rbds, 5 passes ce jeudi) a lâché une petite phrase qui devrait faire du bruit dans le basket français.

Interrogé sur la possibilité de jouer un jour pour les Bleus, le pivot de Philadelphie n’a pas écarté cette possibilité: « On ne sait jamais. Je ne viens pas de France mais c’est une bonne opportunité. Je n’ai pas encore eu d’autres offres, mais j’ai beaucoup de famille en France. » Né à Yaoundé et détenteur pour le moment seulement d’un passeport camerounais, The Process n’a pas encore représenté son pays natal sur la scène internationale. Un changement de nationalité sportive est donc encore possible, d’autant qu’Embiid a donc des attaches en France.

Embiid, un pivot déjà dominant

C’est un renfort de poids que les Bleus pourraient recevoir. Après deux saisons blanches suite à des blessures, Embiid a livré un premier exercice à 20,2 points par match. Cette saison, ce dernier fait encore mieux avec 23,8 points, 10,9 rebonds et 3,4 passes décisives par match avec un temps de jeu encore parfois limité pour éviter de nouvelles blessures. Adroit, imposant (2,13m), charismatique, Embiid est cité parmi les plus grands espoirs du basket et fait déjà figure de joueur majeur en NBA. De quoi donner de nouvelles perspectives à l’équipe de France si cet intérêt se concrétisait.

http://rmcsport.bfmtv.com/basket/embiid-n-ecarte-pas-l-idee-de-jouer-en-equipe-de-france-1347581.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password