Le ton est grave. Face à Pierre Menès et aux caméras de Canal + Sport, Nicolas Douchez raconte sa nuit durant laquelle il a été placé en garde à vue suite à une violente dispute avec une femme, le 26 octobre dans un appartement parisien. « C’était une soirée entre amis qui s’est passée normalement, le resto, boîte… La fin de soirée s’est mal déroulée. Il y a eu une dispute et quelques gestes d’énervement mais, en aucun cas de violence envers quelqu’un. »

« J’aurais dû garder mon sang-froid »

Le sang retrouvé dans l’appartement serait donc le sien et non celui de la victime qui n’a pas déposé de plainte. Le gardien du RC Lens acquiesce. « Je me suis emporté, je me suis défoulé sur un mur, sur un meuble, chose que je regrette. J’aurais dû garder mon sang-froid et repartir tranquillement. »

« La plus belle des thérapies, c’est d’être sur le terrain »

Très affecté par cette affaire, l’ancien portier du PSG va réintégrer l’effectif lensois après avoir été mis à pied par son club au début du mois. « Ils ont eu un comportement très respectueux envers moi, reconnaît Douchez. Ils ont attendu d’avoir tous les éléments pour prendre une décision, des sanctions. Ils ne m’ont pas jugé trop tôt. La plus belle des thérapies, c’est d’être sur le terrain, de jouer. Cela me permettra de moins penser à ça. »

A lire aussi>> Ligue 2: le Paris FC frôle le gros coup à Reims, Nîmes et Ajaccio calent

VIDEO – L’avocate de Douchez s’exprime

http://rmcsport.bfmtv.com/football/douchez-raconte-son-affaire-je-me-suis-emporte-et-je-me-suis-defoule-sur-un-mur-1306811.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password