Comment va se dérouler le vote?

Trente-neuf voix devront être réparties lors de ce vote à bulletins secrets. Les nations majeures (Australie, Angleterre, Nouvelle-Zélande, Argentine, Ecosse, pays de Galles, Italie) possèderont trois voix chacune, les fédérations régionales (Océanie, Europe, Afrique, Amérique du Sud, Amérique du Nord et Asie) et le Japon deux. Enfin, la Géorgie, le Canada, les Etats-Unis et la Roumanie n’en auront qu’une seule. Précision importante: les trois pays candidats ne prendront pas part au scrutin. Et si aucun candidat n’obtient la majorité absolue à l’issue du premier tour, un deuxième départagera les deux pays arrivés en tête. L’éliminé aura en revanche désormais le droit de vote. L’annonce des résultats sera effectuée vers 14h, heure française (13h heure locale) au Royal Garden Hôtel de Kensington, mercredi.

A lire aussi >> France 2023: Laura Flessel n’ira pas à Londres

Les votants vont-ils suivre les recommandations de World Rugby? C’est là toute la question. Rappelons que la France, qui a régulièrement affirmé avoir « le meilleur dossier », est devancée de trois points sur l’ensemble des cinq critères d’évaluation, avec 75,88% de satisfaction contre 78,97% pour l’Afrique du Sud. L’Irlande était, elle, encore davantage distancée (72,25%).

Qui sont les soutiens de la France?

Depuis plusieurs mois déjà, Bernard Laporte et Claude Atcher ont sillonné la planète pour convaincre les fédérations nationales et régionales. France 2023 devrait ainsi pouvoir compter sur la Roumanie, la Géorgie, les confédérations Europe, Asie, Afrique. L’Italie se serait aussi engagée à soutenir le dossier français alors que la confédération asiatique et le Japon devraient faire de même. Une incertitude plane sur le choix de l’Ecosse. Depuis la publication des recommandations par World Rugby, les Français ont encore multiplié les rendez-vous informels pour insister sur les retombées économiques d’une compétition sur le sol français mais aussi pour donner des garanties.

A lire aussi >> Coupe du monde 2023: World Rugby répond fermement à la France

« Nous devons rassurer les fédérations votantes sur la qualité de nos infrastructures et de nos stades », soulignait ainsi le président de la FFR voilà quinze jours. Ce dimanche, Bernard Laporte devait ainsi rencontrer l’influent Argentin Agustin Pichot – en marge de l’Assemblée Générale puis du comité exécutif – afin de faire pencher la balance. Cela semblait pourtant compliqué car l’ancien joueur du Stade Français, désormais vice-président de World Rugby, semblait être plus partisan du dossier Sud-africain.

La France peut-elle encore y croire?

Oui, et ce même si les recommandations techniques de World Rugby plaident en faveur de l’Afrique du Sud. Les Français, qui n’ont pas mâché leurs mots après la publication des recommandations (un choix qui pourrait s’avérer risqué vu le mécontentement de World Rugby), ont encore bon espoir de l’emporter. Mais pour cela il faudra être absolument présent au deuxième tour face aux Sud-Africains. Car dans ce cas-là, les votes acquis à l’Irlande pourraient basculer en faveur de France 2023. Et on se dirigerait alors vers un vrai duel entre l’hémisphère Nord et l’hémisphère Sud. Mais avec quel report de voix?

A lire aussi >> Mondial 2023: Laporte a écrit à World Rugby pour « que la France soit placée devant » dans le rapport

L’Angleterre, qui pèsera évidemment lourd dans le choix, sera l’une des clés majeures du vote final, tout comme l’Ecosse, sans oublier le pays de Galles. Reste alors à savoir ce que feront le Canada, les Etats-Unis et l’Amérique du Nord. Cela ne changera rien bien sûr au choix de la Nouvelle-Zélande, qui a déjà annoncé son soutien à l’Afrique du Sud, l’Australie ou encore l’Océanie, évidemment opposés à une victoire du Nord. En revanche, si bien sûr l’Afrique du Sud (qui reste sur trois candidatures malheureuses pour les éditions 2011, 2015 et 2019) fait le plein de voix avec une majorité absolue (20 voix donc au moins), les rêves s’envoleront rapidement…

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/coupe-du-monde-2023-pourquoi-la-france-peut-encore-gagner-1303072.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password