Strasbourg-PSG 2-4

Cette fois, Paris n’a pas pris froid en Alsace

Vainqueur des quatre dernières éditions de la Coupe de la Ligue, le PSG avait plus qu’un statut à défendre à la Meinau. Il fallait aussi effacer le souvenir de la défaite infligée par Strasbourg le 2 décembre en championnat (2-1). Les Parisiens y sont parvenus, même avec un effectif remanié (Alves à gauche, Lo Celso titulaire, Mbappé remplaçant).

Les joueurs d’Unai Emery ont profité des erreurs de leurs adversaires. Yoan Salmier a détourné dans ses propres filets un centre d’Angel Di Maria (13e). Puis, l’Argentin a profité d’une grosse erreur du gardien Alexandre Oukidja (25e). Jeremy Grimm a bien relancé le RCS (36e), mais pas de quoi inquiéter Paris, qui a refait le break grâce à Daniel Alves (62e) avant de réduire à néant tout suspense sur un but de Julian Draxler (78e). Jérémy Blayac a juste allégé l’addition en force (88e).

A revivre >> Le Multiplex des 8es de finale de la Coupe de la Ligue

Montpellier-OL 4-1

Montpellier éteint la jeunesse lyonnaise

Bruno Genesio a fait tourner son effectif à la Mosson contre Montpellier. Le début de match lui a donné raison quand Myziane Maolida, à 25 mètres de la cage de Dimitri Bertaud, a ouvert le score d’un tir puissant sous la barre (10e). Mais ce bon départ est resté sans suite. Au contraire, c’est même un vétéran montpelliérain qui a renversé la situation.

Le MHSC a pris les commandes grâce à un doublé de Souleymane Camara (17e, 22e). Et dans le temps additionnel du premier acte, Junior Sambia, pourtant très excentré, a enroulé un coup-franc que personne n’a touché, à commencer par le gardien Mathieu Gorgelin 45+2e). L’OL ne s’en est pas relevé. Pis, Camara a profité des errances de la défense pour obtenir un penalty, consécutif à un tacle de Kenny Tete. Kévin Bérigaud s’est chargé de le transformer (86e).

Lille-Nice 1-1 (2-3 t.a.b.)

Cardinale enfonce Lille

Mal en point en championnat, les Lillois espéraient pouvoir compter sur la Coupe de la Ligue pour retrouver des couleurs et atteindre leur objectif initial de la saison, à savoir accrocher l’Europe. Eh bien, c’est raté. Les Lillois avaient pourtant bien débuté avec un but rapide de Luiz Araujo (7e) contre l’OGC Nice. Mais en seconde période, les Niçois sont logiquement revenus au score sur une frappe sèche de Mario Balotelli (58e).

Il a donc fallu passer par une séance de tirs au but pour départager Dogues et Aiglons. Et les visiteurs ont été les plus forts dans cet exercice. Yoan Cardinale, qui a perdu sa place de titulaire dans la cage azuréenne, a retrouvé la lumière ce soir. Le portier a sorti les deux premiers tirs lillois (Luiz Araujo et Alonso) et ainsi bien lancé son équipe. Cardinale a bien failli s’imposer sur le tir d’El Ghazi. Finalement, Bissouma a manqué le cadre sur la dernière tentative de Lille, validant ainsi la qualification des Niçois (1-1, 3 tirs au but à 2).

Amiens-Tours 2-1

Amiens sort la dernière L2

Entre le promu en Ligue 1 et le pensionnaire de Ligue 2, le dernier mot est revenu au premier. A domicile, Amiens a vite pris le dessus grâce à un but de son Nigérien Bachibou Koïta (16e). Le meneur de jeu Emmanuel Bourgaud a fait le break juste avant la pause (45+1e). En fin de match, l’Argentin de Tours Daniel Mancini, prêté par Bordeaux, a réduit l’écart sur un beau coup-franc, mais Amiens a tenu bon dans les derniers instants. Après le revers à Rennes et celui très frustrant contre Lyon en championnat, les hommes de Christophe Pélissier repartent de l’avant.

A lire aussi >> Rudi Garcia: « L’OM éliminé d’un match qu’on a gagné »

A lire aussi >> Rennes-OM: l’arbitre de la rencontre explique l’imbroglio du but fantôme

http://rmcsport.bfmtv.com/football/coupe-de-la-ligue-paris-se-rachete-a-strasbourg-l-ol-prend-la-porte-1326569.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password