Si les duels entre l’OL et l’OM se sont déjà révélés plus spectaculaires, l’Olympico de ce dimanche, remporté par les Rhodaniens (2-0), n’a pas manqué d’étincelles. En tribunes tout spécialement.

A lire aussi >> OL-OM: quand Genesio craque un « fumi » pour les 30 ans des Bad Gones

Une semaine après la Fête des Lumières, les Bad Gones ont signé un impressionnant show dans les travées du Groupama Stadium. Le groupe Ultra, qui souffle ses 30 bougies en 2017, a multiplié les animations.

Pour ingrédients à ce spectacle son et lumière: des tifos à répétition mais aussi des pots de fumée à l’entrée des joueurs et des fumigènes cinq minutes avant le début de la seconde période.

A lire aussi >> Riolo: « Le podium est en place… »

Des outils pyrotechniques interdits lors des rencontres mais tolérés par la direction du club comme en attestent leur nombre impressionnant et le fait que Bruno Genesio lui-même s’est laissé aller au craquage de l’un d’entre eux à la fin du match.

Un dialogue « constructif » entre la direction et les ultras

Un dialogue « constructif » s’était en effet noué entre la direction et les ultras pour que les animations puissent avoir lieu tout en évitant le moindre débordement.

A lire aussi >> Le Vestiaire – Courbis craque sur les fumigènes

Le board de l’Olympique Lyonnais a ainsi accepté les craquages de fumigènes à condition qu’il n’y en ait pas lors des prochains matchs et que ceux-ci n’interfèrent pas avec la partie. Voilà pourquoi, les fumigènes se sont quasiment uniquement embrasés durant la pause.

A lire aussi >> L’équipe-type de la 18e journée de L1 de Rolland Courbis

La direction, qui « assumera » devant la commission de discipline, avait d’ailleurs promis des interpellations en dehors de ces créneaux. Ce qui fut le cas avec les quatre spectateurs indisciplinés lors du second but et sortis de la tribune par les kapos, récupérés par les stadiers puis envoyés en garde à vue.

A noter que les célébrations des joueurs avec des fumigènes à la fin de la rencontre ont eu lieu alors que les adversaires et arbitres avaient d’ores et déjà regagné les vestiaires pour laisser les Lyonnais embraser ensemble le ciel lyonnais. 

http://rmcsport.bfmtv.com/football/comment-l-ol-s-est-organise-pour-les-fumigenes-sur-la-pelouse-1330262.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password