Le PSG avait pris le meilleur sur un Bayern Munich en plein doute, fin septembre au Parc des Princes (3-0). Deux mois et demi plus tard, la bande à Neymar va retrouver une équipe reboostée, ce mardi à l’Allianz Arena, pour la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Entre temps, Caro Ancelotti a été débarqué et Jupp Heynckes rappelé en urgence. A 72 ans, le coach allemand connait bien le costume bavarois, qu’il a enfilé pour la troisième fois de sa carrière (après 2009 et 2011-2013). Une expérience qui lui a permis d’être tout de suite efficace. En dynamisant les séances d’entraînement et en redonnant confiance à son groupe, le champion du monde 1974 a vite redressé la barre.

« Depuis mon retour au Bayern, l’attitude de tous les joueurs a été exemplaire. Ils sont extrêmement disciplinés et surtout, ils font bien attention aux détails sur lesquels nous travaillons à l’entraînement », explique-t-il sur le site de l’UEFA. A son arrivée, le 1er octobre dernier, le Bayern n’était que 3e de Bundesliga. Il est désormais en tête avec 6 points d’avance sur son dauphin Leipzig. Les stats sont d’ailleurs éloquentes. Avec Ancelotti, les partenaires de Thiago Alcantara ont remporté 60% de leurs matches cette saison (toutes compétitions confondues). Soit 6 succès, 2 nuls et 2 défaite en 10 rencontres. Avec Heynckes, ils en sont maintenant à 81% de victoires (9 succès, 1 nul, 1 défaite en 11 matches). Un ratio beaucoup plus en rapport avec le calibre du club.

>> Pourquoi Heynckes veut absolument battre le PSG (même si le Bayern ne finira pas premier)

Lewandowski moins en réussite

L’ensemble de l’effectif semble concerné par cette embellie. Depuis le changement d’entraîneur, ils sont 12 à avoir trouver le chemin des filets. Kingsley Coman et Arturo Vidal ont notamment scoré 3 fois. Un partage des responsabilités qui fait un peu baissé le rendement de Robert Lewandowski. L’attaquant polonais avait frappé 12 fois en début de saison, contre seulement 7 depuis l’éviction d’Ancelotti (pour un nombre de matches presque équivalent). Mais Paris devra se méfier. Avec Heynckes, qui assure n’avoir toujours pas signé son contrat, le Bayern est à nouveau prêt au combat.

>> Bayern-PSG: Boateng n’a « pas trop » été impressionné à l’aller

http://rmcsport.bfmtv.com/football/comment-heynckes-a-relance-le-bayern-munich-1318936.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password