En attente du feu vert médical

« Je vais très bien, je n’ai plus aucun signe de cette commotion, explique-t-il sur le site de l’ASM. Je patiente en attendant d’obtenir le feu vert du staff médical qui me suit avec beaucoup de précaution depuis le choc face au Racing. Je prends mon mal en patience. Les nouvelles sont très rassurantes, le docteur et le neurologue m’ont donné l’autorisation de reprendre progressivement la musculation depuis ce début de semaine. J’ai également repris les cours au lycée où je n’ai pas de mal à me concentrer et suivre les cours. J’ai repris ma vie normale, il ne manque plus que le rugby. »

Commotion classique

« Du choc, il me reste des images qui sont passées en boucle sur internet. Tout a été très flou pendant quelques minutes et j’ai vraiment repris pleinement conscience à mon arrivée à l’hôpital. J’ai été rapidement rassuré par les docteurs qui m’ont dit que c’était une commotion cérébrale classique, que les examens, scanner et IRM, étaient normaux et qu’il n’y avait pas de risque. Mes parents étaient venus me voir pour cette rencontre et ils m’ont accompagné du stade à l’hôpital. Même si cela a été très stressant pour eux, c’était mieux que de suivre ça d’Espagne où les informations auraient été plus longues à arriver. Là, très vite, ils ont compris qu’il n’y avait rien de grave et tout est rentré dans l’ordre rapidement dans la soirée. »

>> Ezeala : un KO qui pose des questions

Pas une question d’âge

« Quand j’ai vu le débat par rapport à mon âge, j’étais presque gêné vis-à-vis de Franck (Azema, son entraîneur, ndlr). Je ne comprenais pas pourquoi on pouvait tenir des propos comme ceux que j’ai pu voir. J’avais 16 ans la première fois où je me suis entrainé avec l’équipe première et la seule chose que je voulais était de jouer avec l’équipe première. Je me sentais prêt, tout le groupe, le staff et les joueurs, m’ont beaucoup aidé depuis le début de cette saison et je suis très heureux et reconnaissant d’avoir pu avoir ma chance quelques jours après mes 18 ans, comme je me l’étais imaginé. Le choc je pense que tout le monde aurait pu l’avoir et le subir avec la même intensité. »

>> Ezeala a joué « parce qu’il est bon », la réponse d’Azéma à Provale

Vidéo – Ezeala, une première qui tourne au cauchemar

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/clermont-ezeala-va-tres-bien-et-veut-reprendre-au-plus-vite-1351470.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password