Les joueurs du RCT ne s’attendaient pas à être chahutés de la sorte. Ils ont peut-être même pensé avoir éteint toute velléité de révolte après l’essai très rapide, inscrit par Radradra dès la 2e minute de jeu. Erreur. Le Benneton est non seulement revenu à la marque rapidement, mais Trévise a surtout pris le score à la mi-temps (14-13) après un essai de Gori (27e), transformé par McKinley.

>> Clermont-Northampton: Camille Lopez gravement blessé

Pénalité de la gagne à la sirène

On comprend désormais pourquoi Fabrice Landreau (entraîneur adjoint du RCT) s’est armé de tant de prudence à l’heure d’évoquer ce qu’il a lui-même qualifié de « tournant de la compétition ». Son équipe ne domine pas encore son rugby, balbutie ses fondamentaux. Ce fût criant en seconde période samedi. Le flair de Tuisova (45e) et la réussite au pied de François Trinh-Duc, buteur à la sirène juste après une pénalité de McKinley, ont permis à Toulon de se sortir de ce mauvais pas. La défaite lui pendait au nez. Elle aurait peut-être été méritée mais le RCT a assuré l’essentiel en Italie: maintenir ses chances de qualification pour les quarts de finale.

VIDEO. Un an après la disparition d’Anthony Foley, l’émotion sera au rdv pour Munster-Racing

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/champions-cup-la-grosse-frayeur-du-rct-a-trevise-1283271.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password