Montpellier n’ira donc pas plus loin en Coupe d’Europe cette saison. Même si l’affaire était très mal engagée avant cette dernière journée de la phase de groupes, le MHR n’a rien fait pour rester en vie et pour continuer d’espérer un concours de circonstances favorables.

Contraints de viser une qualification via un des trois billets de meilleurs deuxièmes et, donc, de l’emporter avec le bonus offensif sur sa pelouse tout en espérant une défaite d’Exeter face à une équipe de Glasgow déjà éliminée, les Montpelliérains n’ont pas rempli leur part du marché. Dommage car dans le même temps, le club anglais s’est incliné en Ecosse (28-21).

Le Leinster était trop fort

Menés dès la 5eme par le Leinster (1er du groupe) après un essai de Byrne, les hommes de Vern Cotter ont bien réagi avant la mi-temps avec deux essais de B.du Plessis (24e) et Camara (38e). Mais deux nouveaux essais de Henshaw (47e) et Cronin (53e) dès la reprise ont définitivement calmé les ardeurs montpelliéraines.

« C’est probablement la meilleure équipe d’Europe aujourd’hui, a estimé Louis Picamoles à propos du Leinster, trop fort ce samedi à l’Altrad Stadium. On va continuer à construire. L’année prochaine, on fera tout pour faire partie de cette Coupe d’Europe. On va se servir de cette saison pour progresser et jouer une qualification la saison prochaine. »

Cette élimination, qui se profilait depuis plusieurs semaines après une défaite d’entrée contre le Leinster et deux échecs face à Exeter, officialise en tout cas le premier coup d’arrêt du MHR de Vern Cotter, l’ancien sélectionneur de l’Ecosse, arrivé l’été dernier dans l’Hérault avec beaucoup d’ambition(s).

« Une déception » pour Cotter

« C’est une déception, on ne va pas dire le contraire, a réagi le technicien du MHR après l’élimination. On voulait savoir où on était. C’est un peu tôt cette année. L’année prochaine, j’espère qu’on aura moins de blessés et qu’on gardera une équipe intacte pour qu’on puisse négocier des matchs comme ça. Il faut que notre effectif reste sans blessure pour qu’on puisse négocier les deux compétitions. »

Le recrutement d’envergure (Picamoles, Cruden, Pienaar, Serfontein, Yacouba Camara…) mené par le manager néo-zélandais et son président Mohed Altrad n’a pas porté ses fruits sur la scène continentale. Qu’en sera-t-il dans le Top 14?

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/champions-cup-battu-a-domicile-montpellier-sort-par-la-petite-porte-1354534.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password