En partageant les points contre le Munster (17-17) lors de la première journée de Champions Cup, la bande de Christophe Urios a montré qu’elle avait les moyens de rivaliser avec les cadors européens. Mieux, ce nul contre les Munstermen a permis à l’effectif castrais de se rassurer, de retrouver ses valeurs et son jeu, totalement délaissés une semaine auparavant sur la pelouse de Brive en Top 14. De bon augure pour une équipe habituée à jouer les seconds rôles sur la scène européenne.

« Le Munster était clairement venu à Castres pour gagner le match et on a réussi à les mettre sous pression tout le match. On a dominé la rencontre et notamment la deuxième mi-temps, raconte Christophe Urios. La seconde période me rend fier. Les conditions étaient difficiles et on a bien mené notre barque en les faisant déjouer et en les mettant sous pression« .

David Smith (Castres), face au Munster - 15 octobre 2017

David Smith (Castres), face au Munster – 15 octobre 2017Getty Images

Un match référence

Une véritable promesse pour l’avenir pour les supporters du CO tant la formation tarnaise a dominé les débats. Un match référence en termes d’engagement sur lequel s’appuyer : « Sur ce match, il y a beaucoup de points positifs à retenir. On a réussi à mettre énormément d’engagement tout au long de la rencontre. Sur le plan défensif, on a été très bons notamment lors des longues séquences imposées par le Munster, développe Julien Dumora, un des hommes en forme du moment du côté castrais. Collectivement, on a fait un match très solide. Et pendant la totalité de la rencontre. Sur l’état d’esprit aussi, c’est un de nos meilleurs matches depuis le début de la saison« .

«  Ce match nul contre le Munster ne nous aide pas. On sait que si on ne gagne pas à Leicester, ce sera très compliqué pour nous (Anthony Jelonch)« 

Sauf qu’au final, malgré sa prestation aboutie, le Castres olympique n’a pas été payé de ses efforts. Seulement deux points glanés en récompense au lieu des quatre espérés… « Sur ce match, on a quand même le sentiment d’avoir perdu deux points« , confirme Christophe Urios. Dans une poule 4 où figure le Munster, Leicester et le Racing 92, le CO est sans conteste le petit poucet.

Ces deux points perdus à Pierre-Fabre pourraient très vite faire défaut aux Tarnais en vue d’une qualification car une défaite sur la pelouse de Leicester à Welford Road lors de la 2eme journée pourrait déjà être synonyme d’élimination, ou presque. « Clairement, ce match nul contre le Munster ne nous aide pas. On sait que si on ne gagne pas à Leicester, ce sera très compliqué pour nous« , atteste le jeune flanker Anthony Jelonch qui rêve toutefois de sommets européens avec le CO. Mais pour continuer d’espérer, Castres devra avant tout faire preuve de constance en Angleterre

http://www.rugbyrama.fr/rugby/champions-cup/2017-2018/rugby-champions-cup-castres-est-deja-dos-au-mur_sto6372651/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password