Il a finalement été impossible de désigner un vainqueur dans le bras de fer intense que se sont livrés Castres et le Munster (17-17). Les Tarnais ont fortement rehaussé leur curseur d’agressivité par rapport à ce qu’ils montrent depuis le début de la saison en Top 14 et ont donné du fil à retordre à l’ogre irlandais. Mais cela n’a pas suffi.

Zebo (31e) et Kilcoyne (47e) ont répondu à Ebersohn (13e) et Dumora (33e) pour les marqueurs d’essais de ce match pas spectaculaire mais âpre dans le combat d’avants. Le CO peut quand même nourrir quelques regrets.

Des inattentions qui coûtent cher

Castres a bénéficié d’une erreur individuelle pour ouvrir son compteur, avec une passe du centre nord-irlandais Chris Farrell bien lue et interceptée par Robert Ebersohn (13e). Mais c’est en grande partie ce type de scorie qui l’a empêché de vaincre le demi-finaliste de la dernière Champions Cup. Le staff du Munster avait peut-être décelé des manques de concentration dans les rangs tarnais à la vidéo. Toujours est-il que ses joueurs ont bien exploité le filon.

Robert Ebersohn (Castres) inscrit le premier essai de la rencontre face au Munster, suite à une interception - 15 octobre 2017

Robert Ebersohn (Castres) inscrit le premier essai de la rencontre face au Munster, suite à une interception – 15 octobre 2017Getty Images

D’abord sur une pénalité à 5 mètres de l’en-but castrais, peu avant la pause (38e) et jouée rapidement par la Red Army. Pas prêts, les hommes de Christophe Urios ont dû commettre une faute sous leurs perches et Ebersohn a été s’asseoir dix minutes. C’est durant cette période que le Munster a inscrit dix points dont l’essai de Kilcoyne transformé par Bleyendaal. Là encore, après une pénalité à 5 mètres jouée vite à la main par Conor Murray (47e).

Urdapilleta rate deux balles de match

Malgré ces erreurs qui ne manqueront pas d’être relevées à la vidéo par Urios et son staff, les Castrais ont été au contact tout le match. Ils ont compensé par une forte dose de courage et d’abnégation face aux maîtres du combat. Si bien qu’ils auraient dû l’emporter. Kockott (60e) puis Taumeopeau (62e) ont tous les deux plongé dans le but… et vu leur essai annulé pour un pied en touche avant d’aplatir. La faute aussi à une défense irlandaise très solide même dans les cas d’urgence. Urdapilleta aurait également pu être le héros du jour par deux fois, mais il fut trop court sur une pénalité (79e) et pas assez précis sur un drop après la sirène (80e+2).

À ce moment du match, le Munster aurait dû être à quatorze après une faute d’antijeu de Copeland, mais l’arbitre anglais n’était visiblement pas très enclin à enfoncer les visiteurs ce dimanche. Tellement dommage pour une équipe castraise qui aurait mérité son gros coup mais qui laisse la première place du groupe au Racing 92.

http://www.rugbyrama.fr/rugby/champions-cup/2017-2018/rugby-champions-cup_sto6367888/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password