D’où est partie l’étincelle?

Vingt minutes se sont écoulées depuis l’égalisation de l’OM signée Morgan Sanson, à la dernière seconde du temps additionnel du choc face à Bordeaux (1-1) et le coup de sifflet final de Benoit Millot. C’est là que la situation dégénère dans les tribunes du Matmut Atlantique. Les supporters des deux équipes – leurs tribunes se font face, les Marseillais dans le virage Nord et les Ultramarines dans le virage Sud – s’invectivent de longues minutes entre eux. Puis l’étincelle se produit: une cinquantaine de supporters phocéens pénètrent sur la pelouse.

Comment le pire a été évité?

A lire aussi: des supporters marseillais descendent (encore) de leurs tribunes

Les supporters marseillais descendus sur la pelouse se sont retrouvés stoppés avant la ligne médiane. Leur envahissement de terrain a aussitôt suscité une réaction chez leurs homologues bordelais. Une cinquantaine d’entre eux ont également envahi le terrain. Ces derniers ont été maitrisés dans la surface de réparation par les stadiers. Il aura fallu attendre l’intervention de la police (section d’intervention rapide) et des CRS pour disperser les deux camps et leur faire regagner leur tribune. Grâce aux actions coordonnées des forces de l’ordre, des stadiers de l’OM et de Bordeaux, l’incident aura duré moins de cinq minutes.

Quels sont les dégâts?

Aucun affrontement n’a été signalé, grâce à la réactivité des forces présentes au Matmut Atlantique. En revanche, l’enceinte bordelaise a subi quelques dégâts matériels dans la tribune visiteurs, avec notamment des sièges arrachés. A noter qu’aucune échauffourée n’a été signalée avant le match ni après la rencontre, lorsque les supporters des deux clubs ont regagné le centre-ville de Bordeaux.

Et maintenant la suite?

A lire aussi: les notes de Bordeaux-OM

Cet incident risque évidemment d’être sanctionné. Pour ce match classé à haut risque, la préfecture de Bordeaux avait autorisé le déplacement de 500 supporters marseillais dans le parcage visiteurs. Le timing de cet envahissement de terrain est également très mauvais puisqu’en tribunes dimanche soir se trouvaient le directeur général de la LFP, Didier Quillot, et le responsable du service des stades de la Ligue, Benjamin Viard. Ce n’est pas la première fois cette saison que les supporters marseillais descendent de leurs tribunes. Il faudra désormais guetter la réaction et la communication de la commission de discipline de la LFP dans les jours à venir.

VIDÉO. Ligue 1: l’équipe-type de la 13e journée de Rolland Courbis

http://rmcsport.bfmtv.com/football/bordeaux-om-ce-qu-il-s-est-passe-lors-de-l-envahissement-de-terrain-dimanche-soir-1308179.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password