Vous avez prolongé vendredi votre contrat au Stade toulousain jusqu’en 2020. Quel sentiment cela vous procure-t-il ?
Arthur Bonneval : Je suis très content d’avoir prolongé ici. Comme tout le monde le sait, je suis blessé actuellement et je ne sais pas encore quand je vais reprendre, si ce sera cette saison ou pas. C’est donc un signe fort de la part du club de vouloir continuer l’aventure avec moi. Je suis attaché à cette ville, à ce maillot et je ne m’imagine pas encore jouer autre part. Cela me donne envie de revenir et de montrer autre chose que cette blessure car c’est frustrant et long.

Justement, dans cette période, la signature de contrat doit vous mettre du baume au cœur…
A. B. : Tout à fait, cela met du baume au cœur. Cela dit, j’ai quand même été bien soutenu par tous les joueurs et les membres du groupe. Avec Cyril Baille, nous avons fait la rééducation ensemble. Je l’ai aidé, il m’a aidé. Bien sûr, je suis heureux de voir que le staff compte toujours sur moi pour les années qui arrivent.

Votre signature intervient après les prolongations d’autres jeunes joueurs du club comme Thomas Ramos, Jarrod Poï ou Julien Marchand. Ont-elles eu une
importance dans votre choix ?

A. B. : Forcément. Tous ensemble, nous avons des envies communes. La saison dernière a été dure à vivre et on veut remettre le club en haut de l’échiquier, gagner des titres. Il y a un bon groupe à Toulouse, il y a des jeunes de qualité et, avec les mecs d’expérience qu’on a pour nous encadrer, cela peut donner quelque chose de bien à l’arrivée.

Arthur Bonneval (Toulouse) - 31 décembre 2016

Arthur Bonneval (Toulouse) – 31 décembre 2016Icon Sport

Continuer à Toulouse était-il une évidence pour vous ?
A. B. : Oui, c’est une évidence. Quand tu es blessé, tu penses à beaucoup de choses, tu ne sais pas comment tu vas revenir, si tu vas retrouver toutes tes sensations. C’est ce qui me fait le plus peur. Le reste ? Honnêtement, je ne me vois pas porter un autre maillot. Cela arrivera peut-être un jour, ou pas. Mais je suis très content d’avoir prolongé ici et il me tarde de rejouer.

Pouvez-vous nous donner quelques nouvelles plus précises concernant l’avancée de votre rééducation ?
A. B. : Je me suis fait opérer il y a deux mois. Mais, il y a trois semaines, j’ai attrapé un staphylocoque. Du coup, j’ai subi une autre intervention et un lavage du genou. Je suis donc sous antibiotiques pendant six semaines pour effacer le virus. Je commence à marcher de nouveau, je n’ai plus les béquilles. J’espère courir dans quatre ou cinq mois. Je voulais jouer le plus rapidement possible mais je ne vais pas prendre de risques car je suis jeune et je ne veux fragiliser mon genou pour l’avenir.

On vous attend donc plutôt la saison prochaine ?
A. B. : J’espère faire quelques matchs en fin de saison si c’est possible. Je sais bien que je ne peux pas revenir pour des phases finales par exemple mais, s’il y a des rencontres où on peut effectuer un turnover, je serai preneur. Il faudra surtout voir cela avec les médecins et les entraîneurs en temps voulu.

http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2017-2018/arthur-bonneval-je-ne-me-vois-pas-porter-un-autre-maillot-que-celui-de-toulouse_sto6374880/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password