Monaco ne décolle pas, Besiktas y est presque

L’ASM pouvait délaisser la dernière place du groupe G en cas de succès sur la pelouse de Besiktas. Mais même s’il s’agit d’un bon résultat sur le plan sportif, ce match nul concédé en Turquie se révèle peu fructueux sur le plan comptable. Avec deux points, les chances de qualification pour les 8es de finale s’amenuisent fortement. Surtout si Leipzig s’impose contre Porto (20h45), et prend cinq longueurs d’avance. Une victoire des Allemands qualifierait d’ailleurs Besiktas, tranquille leader avec 10 points. Le meilleur scénario? Un match nul aussi entre Leipzig et le club portugais, qui laisserait Monaco dans le coup. 

A lire aussi >> Revivez le match nul entre Besiktas et Monaco

L’ASM dompte une ambiance de feu

Un bruit assourdissant dès le coup d’envoi, des chants repris comme un seul homme par tout en stade en feu. Des sifflets étourdissants dans les moments chauds. La Vodafone Arena a parfaitement joué son rôle de 12e homme, comme à son habitude. Mais Monaco a gardé son calme, sa maîtrise. Et n’a pas semblé perturbé par cette pression populaire malgré des premières minutes délicates. Au contraire, c’est bien Quaresma qui aurait mérité un carton rouge pour un geste d’énervement volontaire sur le genou de Raggi en fin de rencontre.

Lemar malheureux

Après un très bon début de saison, Thomas Lemar avait connu un vrai passage à vide à la suite d’une blessure musculaire. Mais depuis deux rencontres, le milieu offensif monégasque revenait en forme. A l’image de son début de match à Besiktas. Malheureusement pour lui, le gaucher va de nouveau être mis à l’arrêt forcé. Sur une mauvaise chute, Lemar s’est blessé à l’épaule. Une entorse acromio-claviculaire a été annoncée par Canal+, ainsi que son forfait pour le week-end. Un coup dur pour Jardim et l’animation offensive de l’ASM, dont l’ancien caennais était l’un des principaux animateurs.

A lire aussi >> Equipe de France: vers un retour de Fékir, incertitude autour de Lemar

Rony Lopes s’affirme

Pendant le coup de moins bien de l’ASM, Rony Lopes a souvent été l’un des seuls à surnager, ou au moins à tenter de créer le danger. Son installation sur le côté droit de l’attaque pour remplacer Bernardo Silva n’était pourtant pas actée en avant-saison avec la concurrence de Saint-Maximin, vendu à Nice depuis, ou Mboula. Mais l’ancien de Manchester City s’affirme désormais comme le vrai numéro 1 au poste. Et sa prestation ce mercredi le prouve de nouveau. Des percussions incessantes, des choix intéressants, et surtout ce but inscrit d’une belle frappe enroulée juste avant la pause pour placer Monaco en tête (0-1, 45+1e).

A lire aussi >> Besiktas-Monaco: coup dur pour Lemar, sorti touché à l’épaule

Baldé et l’action décisive manquée

Malheureusement pour le club de la Principauté, cet avantage n’aura été que de courte durée. Et l’égalisation offerte sur un plateau à Tosun sur penalty 1-1, 54e). La conséquence d’une perte de balle bête de Tielemans en tentant une roulette dans sa moitié de terrain, puis d’un tacle non-maîtrisé de Jorge sur une feinte de frappe de Quaresma. Trop de gourmandise pour l’un, de naïveté pour l’autre. Et une mauvaise opération comptable au final pour le champion de France, avec la balle de match manquée par un Keïta Baldé peu inspiré dans le temps additionnel.

VIDEO. Ligue des Champions: le choc de la 1ère place entre Tottenham et le Real Madrid http://rmcsport.bfmtv.com/football/besiktas-monaco-l-asm-valeureuse-mais-pas-recompensee-1291911.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password