Que les supporters barcelonais se rassurent, Andrés Iniesta est bien apte pour affronter le Real Madrid, dimanche soir, à l’occasion de la 36e journée de Liga. Un temps incertain en raison d’une douleur à un mollet, le natif de Fuentealbilla devrait bien tenir sa place dans le onze de départ d’Ernesto Valverde. Et ainsi disputer son dernier Clasico, lui qui a annoncé en avril son départ de la maison catalane à la fin de la saison. L’occasion de se remémorer ses plus belles copies livrées lors des chocs entre les deux plus grands clubs d’Espagne, parmi les 37 Clasicos (16 victoires, 9 nuls, 12 défaites) qu’il a déjà disputés. Une sélection évidemment non exhaustive.

2 mai 2009, 6-2 pour le Barça

Un set légendaire. Pour la première saison de Pep Guardiola sur son banc, le Barça s’offre un boulevard vers le titre de champion d’Espagne en se baladant dans l’antre de son ennemi héréditaire. Avant le coup d’envoi, les Madrilènes restaient pourtant sur une série de 17 victoires et un match nul. Ce jour-là, ils mènent même rapidement au score grâce à Gonzalo Higuain. Mais les Blaugrana se reprennent sous l’impulsion d’Iniesta, qui récite son football estampillé Masia en brillant aux côtés de Xavi aussi bien à la récupération qu’à l’organisation du jeu catalan. Porté par son génie, Barcelone s’impose 6-2 et décroche sa 19e Liga deux semaines plus tard.

29 novembre 2010, 5-0 pour le Barça

Des ouvertures délicieuses. Une faculté à confisquer le cuir aux Madrilènes en ayant un rôle plus que précieux dans les innombrables séries de passes des siens. Et une énergie de tous les instants pour rechercher la profondeur et dicter le tempo. Mené par son chef d’orchestre Iniesta, le Barça ne laisse aucune chance au Real de José Mourinho, victime de l’une des plus belles prestations collectives offertes par un club au XXIe siècle. Impressionnant de facilité et si à son aise dans les petits périmètres, Iniesta livre une copie d’une rare justesse et sort logiquement sous les applaudissements nourris d’un Camp Nou rassasié par le 5-0 collé par ses protégés aux Merengue.

Iniesta le 29 novembre 2010

17 août 2011, 3-2 pour le Barça

Jusqu’à présent, Iniesta a trouvé le chemin des filets à cinq reprises face au Real. Il faut remonter au 17 août 2011 pour trouver la trace de son dernier but, inscrit à l’occasion d’un match retour de Supercoupe d’Espagne. Ce jour-là, c’est lui qui lance parfaitement le Barça en ouvrant le score en trompant Iker Casillas d’un lob délicieux. Au-delà de cette réalisation, Iniesta distille comme à son habitude des gestes d’une classe difficilement mesurable, en jouant simple et en trouvant le moyen d’être toujours bien placé pour offrir des solutions à ses partenaires, ne cessant de donner le tournis à un Sami Khedira incapable de suivre son rythme. Accroché à l’aller (2-2), le Barça l’emporte 3-2 et soulève la Supercoupe d’Espagne.

23 mars 2014, 4-3 pour le Barça

Le 226e Clasico de l’histoire restera à tout jamais comme l’un des plus fous. Au terme d’une partie d’une grande intensité, il tourne finalement en faveur d’un Barça (4-3) bien aidé par le triplé de Lionel Messi et le talent d’Iniesta, auteur notamment de l’ouverture du score et à l’origine du dernier but des Blaugrana. A la 7e, il se charge de guider son équipe sur de bons rails en fusillant Diego Lopez d’un missile du gauche. A la 83e, il obtient en accélérant dans la surface un penalty qui sera transformé par Messi pour acter la victoire barcelonaise. Entre ces deux éclairs, Iniesta aura passé son temps à briller une nouvelle fois en créant des ouvertures et des décalages si utiles pour transpercer le mur madrilène.

Iniesta le 23 mars 2014

21 novembre 2015, 4-0 pour le Barça

Rares sont les joueurs à avoir été acclamés par un public adverse au cours de la carrière. Iniesta en fait partie. Comme Ronaldinho avant lui, il a eu l’honneur d’être ovationné par les supporters madrilènes, à Bernabéu, le 21 novembre 2015. Une belle récompense pour l’international espagnol, applaudi de longues secondes à sa sortie du terrain à la 77e, qui vient alors de régner sur le Clasico. Dans ce choc de la 12e journée de Liga remporté par le Barça (4-0), Iniesta est celui qui offre le troisième but catalan à Neymar sur un caviar dont il a le secret. Il est aussi celui qui plante le 3-0 et met le Real à genoux d’une frappe limpide en pleine lucarne. Il est surtout celui qui enchante tout simplement la rencontre par sa magie. Du grand art, que le monde entier, hormis peut-être les fans du Real, espèrent revoir dimanche.

VIDEO – Saisons et trophées, la légende Iniesta au Barça en 5 chiffres

http://rmcsport.bfmtv.com/football/barca-real-les-cinq-fois-ou-iniesta-a-martyrise-les-madrilenes-1438356.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password