Lyon laisse filer la première place

Il fallait absolument l’emporter pour finir en tête du groupe E. Mais l’OL n’y est pas parvenu. Sur la pelouse du Mapei Stadium, les Gones se sont inclinés face à l’Atalanta Bergame ce jeudi en Ligue Europa (1-0). En petite forme, les joueurs de Bruno Genesio sont tombés face à une équipe solide et réaliste. Mais ils ont de quoi être frustrés en repensant au but d’Andrea Petagna dès la 10e minute. Après une reprise manquée d’un de ses partenaires, l’attaquant italien a offert la victoire aux siens en profitant de l’apathie assez incroyable de Diakhaby et Marcelo. Invaincus dans la compétition avant cette rencontre, les Lyonnais terminent donc à la 2e place de leur poule. Et s’exposent à un tirage difficile en 16es de finale.

>> PSG: les reproches mutuels d’Emery et Thiago Silva

Fekir redevient humain

Après un début de saison euphorique, Nabil Fekir est en train de redescendre un peu de son nuage. A l’image de ses dernières sorties, le capitaine de l’OL n’a pas été très en vue face à l’Atalanta. Ses inspirations n’ont que trop rarement amené le danger dans le camp adverse. Et il n’a pas su trouver l’étincelle. Une performance assez fade lorsqu’on repense à cette folle soirée du 5 novembre et ce maillot brandi face aux supporters de Saint-Etienne. Il manque tout de même d’égaliser sur un coup-franc de l’extérieur du pied dans le temps additionnel. Mais c’est trop peu pour un talent comme le sien.

Geubbels entre timidement dans l’histoire de l’OL

Il a 16 ans et 3 mois. Et il vient d’écrire une nouvelle page de l’histoire de l’OL. Willem Geubbels est devenu ce jeudi le plus jeune Lyonnais a disputé un match de Coupe d’Europe. Le surdoué de Villeurbanne est entré en jeu en fin de première période pour remplacer Maxwell Cornet, blessé. Malheureusement pour lui, il n’a pas vécu une soirée très productive. Hormis un bon débordement, il n’a pas vraiment existé. Des dribbles ratés, des mauvais choix et des pertes de balle. Le talent est là mais il est encore très brut. Et c’est tout à fait normal.

>> Ligue des champions: Kurzawa meilleur joueur de la phase de poules

Un public en fusion

Il y a quasiment 200km entre Bergame et Reggio d’Emilie. Autant dire deux bonnes heures de voiture. Malgré ce petit périple, les supporters de l’Atlanta ont garni en masse les travées du Mapei Stadium, l’antre habituelle de Sassuolo (le stade de Bergame n’est pas homologué par l’UEFA). Et ils ont mis une magnifique ambiance. Des drapeaux, des écharpes, des chants. Les tifosi ont apporté un soutien sans faille à leur équipe. Un feu d’artifice a même été tiré dans le temps additionnel. Pas étonnant que les joueurs de Gian Piero Gasperini n’aient perdu qu’une fois à domicile en près depuis près d’un an…

VIDEO: la LFP va rendre un hommage à Johnny Hallyday

http://rmcsport.bfmtv.com/football/atalanta-ol-sans-inspiration-lyon-laisse-filer-la-premiere-place-1322083.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password