A l’instar du clan Takam, Brahim Asloum juge que l’arbitre du combat entre le Français et Anthony Joshua aurait dû attendre avant de stopper la fête et donner la victoire au champion du monde anglais des lourds, ce samedi à Cardiff.

« Joshua a été perturbé »

« On reste sur une frustration, confie Asloum qui commentait le combat sur SFR Sport 1. On a vu un Carlos Takam à la hauteur de ce championnat du monde, alors qu’il avait été averti à peine dix jours avant. On a vu un Carlos présent, avec une belle tactique basée sur la mobilité et qui a perturbé Joshua. »

A lire aussi >> Takam: « Joshua m’a dit : « J’aurais bien aimé qu’on aille jusqu’à la fin »

« Carlos avait encore de l’envie »

Pour Asloum, si Joshua a bien dominé le combat, le Français avait les cartes en main pour reprendre le dessus dans les derniers rounds: « Certes, Joshua a gagné presque tous les rounds mais c’est frustrant de ne pas avoir laissé Carlos s’exprimer encore quelques rounds. Carlos avait encore de l’envie, de l’énergie L’expérience était en sa faveur. Avant le combat il y avait 184 rounds en faveur de Takam et 55 pour Joshua. Les choses auraient pu tourner en faveur de Carlos en fin de combat. Hélas, l’arbitre en a décidé autrement. »

A lire aussi >> « Takam savait ce qu’il faisait » assure son coach

« Takam, quel guerrier! »

« Difficile de dire aujourd’hui si on lui donnera une revanche. Je pense que les perspectives pour Joshua sont ailleurs. Mais quel boxeur ce Carlos! Quel guerrier! », conclut Asloum.

http://rmcsport.bfmtv.com/boxe/asloum-les-choses-auraient-pu-tourner-en-faveur-de-takam-1289065.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password