Élu sur la liste de Pierre Camou, l’ancien président de la FFR, Fabien Pelous s’était exprimé sur l’affaire Laporte le 4 septembre dernier dans les colonnes du journal L’Equipe. Pour lui, après le déclenchement d’une enquête du ministère des sports concernant des soupçons de favoritisme envers le club de Montpellier de la part président de la FFR, Laporte devait « prendre ses responsabilités ». « Choqué » d’apprendre qu’il existait un contrat liant Bernard Laporte et Mohed Altrad, le président de Montpellier, il s’était interrogé sur la démission de six des treize membres de la commission d’appel de la FFR. Et il affirmait à l’époque qu’un président de Fédération ne « (devait) pas se mettre dans une position où on puisse le soupçonner de tels actes ».

A lire aussi >> Affaire Laporte: le dossier transmis à la justice

Pelous: « Nous surveillons la situation »

Contacté par RMC Sport après avoir pris connaissance du transfert du dossier à la justice, Pelous n’a pas voulu renchérir: « c’est la procédure qui suit son cours. C’est maintenant à la justice de faire son travail et de voir qu’est-ce qu’il y a dans ce dossier. » Sans savoir pour le moment si une enquête sera ouverte et si Laporte sera mis en examen ou pas, pas question pour lui de réclamer quoi que ce soit. Il semble afficher une certaine prudence. « En tant que membres de l’opposition au sein du comité directeur, nous ne sommes pas à attendre la moindre faute pour nous jeter sur le pouvoir en place. Nous surveillons juste la situation pour qu’il ne se fasse pas n’importe quoi. Et vu que le ministère transmet le dossier à la justice, il y a apparemment matière à au moins se poser la question. »

A lire aussi >> Mohed Altrad: « Je n’ai pas commis de crime »

A lire aussi >> XV de France: Laporte-Novès, pas de rencontre avant dix jours

Cette position est logique. Le camp Camou (Pierre Camou, Serge Blanco, Wanda Noury, Florian Grill, Sandrine Agricole et donc Fabien Pelous, six membres de la liste Camou sur les 38 que compte le comité directeur de la FFR) n’a aucun intérêt à se livrer à des déclarations tapageuses. Même si Pelous réfute toute stratégie. « Ce n’est pas une position: l’affaire suit son cours, il faut faire confiance à la justice. Maintenant attendons. On ne va pas ajouter à la mauvaise ambiance. On laisse faire les choses. » Le calme avant la tempête? Les commentaires pourraient assurément évoluer selon la suite que décidera de donner le parquet à toute cette histoire. 

VIDEO. Laporte :  » Je suis fier pour le rugby français et le rugby amateur en général « 

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/affaire-laporte-pelous-fait-confiance-a-la-justice-1319888.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password