On en sait désormais un peu plus sur la suite judiciaire concernant Bernard Laporte. La semaine dernière, le Ministère des Sports avait fait savoir que l’enquête de l’Inspection Générale de la Jeunesse et des Sports avait laissé entrevoir des « zones d’ombre » dans le dossier et « une intrusion inappropriée dans le fonctionnement de la commission d’appel de la Fédération » en raison d’un appel téléphonique de Bernard Laporte à Jean-Daniel Simonet, le président de cette commission à l’issue de la réunion du 29 juin dernier. Le dossier a donc été transmis à la justice et à un procureur conformément à l’article 40 du code de procédure pénale. Plusieurs possibilités avaient circulé ces derniers jours, dont le parquet d’Evry (le siège de la FFR étant à Marcoussis) et le parquet de Paris, et selon nos informations, c’est bien le Parquet national financier (PNF) qui a récupéré le dossier.

>> Mondial 2023: Laporte raconte comment la France a créé « une énorme surprise »

Une procédure longue

Joint par RMC Sport, Jean-Pierre Versini-Campinchi, avocat de Bernard Laporte, estime que « c’est une décision rationnelle contre toute l’agitation médiatique qui a eu lieu depuis cet été. L’intervention du PNF ne pourra aboutir qu’à une clarification de la situation. » Pour le moment, tout reste possible concernant cette éventuelle affaire qui touche le président de la Fédération Française de Rugby. Bernard Laporte est soupçonné d’avoir fait pression pour réduire des sanctions contre Montpellier, le club de Mohed Altrad, dont le groupe éponyme, sponsor maillot du XV de France depuis le mois de mars, avait signé un contrat d’image avec une société de Bernard Laporte, BL Communication, début 2017.

>> Laporte, en larmes à la tribune, se défend: « Quand on m’attaque, on attaque le rugby »

Rendue célèbre dans le cadre de l’affaire François Fillon voilà quelques mois, Eliane Houlette, la procureur du PNF, est à la tête de cette institution créée par la loi du 6 décembre 2013 pour lutter contre la grande délinquance économique et financière. Le parquet national financier devra en premier lieu décider d’ouvrir ou non une enquête, ce qui devrait être le cas à en croire plusieurs interlocuteurs. « Le dossier peut être classé même si ça serait un peu étonnant compte tenu des conclusions du rapport et des témoignages, nous a indiqué une source proche du dossier. On rentre dans une procédure longue. » De son côté, Bernard Laporte a fait part de sa sérénité en début de semaine. « J’ai pris acte (de la décision de Laura Flessel de transmettre le dossier à la justice), disait-il dans les colonnes du Midi Olympique lundi. Mais j’ai noté aussi qu’elle stipulait dans son communiqué qu’il n’y avait aucune preuve. Je n’ai rien à me reprocher. Donc s’il faut aller s’expliquer devant la justice, j’irai. »

>> FFR: une nouvelle affaire Laporte dans le rugby amateur?

VIDEO – Lorenzetti revient sur le polémique du sponsoring

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/affaire-laporte-le-parquet-national-financier-en-charge-du-dossier-1326454.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password